Les Amis de l'Institut, Orléans
contact@amis-institut.fr

Les Amis de l'Institut

Venez, écoutez, contribuez!

Réservez votre place!

« Je suis la musique, et par mes doux accents Je sais apaiser les cœurs tourmentés, Et enflammer d’amour ou de noble courroux Même les esprits les plus froids. » Extrait de L’Orfeo de Monteverdi, 1607

Dès la fin de la Renaissance, l’homme n’est plus cette créature de Dieu qui tend vers la perfection, mais une créature qui doute, sujette aux passions et à l’instabilité. Dans cet état d’esprit nouveau, les artistes renouvellent alors des formes artistiques qui avaient jusque-là fonction de montrer la perfection immobile du monde.

Dans ces temps où poésie et musique sont encore intimement liées et sous l’impulsion de grands compositeurs comme Claudio Monteverdi, la musique devient théâtre. L’année 1600 voit naître à Florence le premier opéra, l’Euridice de Peri sur un sujet tiré de l’Antiquité, période qui fascine et inspire les artistes de la Renaissance et du Baroque. Suivront quantité d’œuvres fascinantes, qui feront revivre d’autres héroïnes antiques ou chrétiennes, comme cette Maddalena alla croce. Sorties de la Bible ou des mythes anciens, ces femmes trahies, amoureuses, vengeresses agissent sous l’emprise de passions destructrices, qui les mèneront souvent à la mort.

Ce programme est conçu comme un voyage entre Venise et Rome, à la rencontre de ces nombreuses figures féminines poétiques, légendaires ou réelles, sources d’inspiration ou elles-mêmes créatrices, que l’on nommait les « femmes fortes » dans la France baroque. 

Je réserve!
Une idée? Une question? 

Contactez-nous!